Gwyl Mair est la fête du milieu de l’hivers. Gwyl Mair signifie fête de Marie il semble logique que la déesse qui préside soit Blodeuwedd.  Elles partagent certaines caractéristiques tel que la jeunesse, une certaine innocence et l’idée de virginité (maiden).  Le conte de Blodeuwedd est dans la dernière branche du Mabinogion, celle de Math, et son histoire est une petite partie de celle-ci. Une déesse faite de fleurs amène le printemps et la promesse de fertilité.

Perce neige

L’arrivé du printemps

Paradoxalement nous célébrons les premiers signes du printemps alors que la terre est encore recouverte de neige et gelée. L’élément qui préside à cette fête est l’air, nous avons besoin de légèreté pour sortir de la lourdeur du froid et l’air amène une croissance et un éveil de la graine au sein de la terre. Les celtes commençaient leur cycle par la nuit et cet élément se retrouve dans Gwyl Mair, le début du printemps commence par la noirceur et c’est également le moment où nous prenons vraiment conscience que les jours allongent.  Le jaune est associé à Gwyl Mair, car il est signe de prospérité, est de la couleur du grain qui s’éveille, de l’herbe qui est tout juste découverte et n’a pas commencé à verdir. Cette fête est un bon moment pour pratiquer une divination pour savoir comment la maisonnée se portera et si la prospérité sera au rendez-vous.

Les célébrations de Gwyl Mair ont pour but de réveiller la terre endormie, de réveiller la déesse fraichement créer. Comme Blodeuwedd s’éveille à la sexualité, la terre s’ouvre à la germination. Il est traditionnel de bénir les instruments agraires ou de jardinage lors de cette fête. C’est d’ailleurs le temps de regarder les arrivages chez les semenciers et placer vos commandes pour avoir le temps de partir les semis intérieurs.

Gwyl Mair est aussi la période qui voit le retour du lait alors que les brebis ont tout juste mis bas. Aujourd’hui nous contraignons les animaux à enfanter toute l’année alors nous avons du lait en permanence. Il y a longtemps le lait, beurre et fromage étaient saisonnier! De plus, Gwyl Mair étant à mi-chemin entre Samhain et Beltaine, il reste encore plusieurs semaine d’hivers et les provisions commencent à être basse alors les possibilités offerte par l’arrivé du lait sont bienvenues !

Pour célébrer Gwyl Mair avec famille et amis voici une recette de circonstance :

Blas Meala 

Blas Meala une boisson pour Gwyl Mair

Une boisson pour Gwyl Mair        

1 ½ tasse de jus d’orange frais

1 c. à table de miel

2 lampés de whisky

Crème épaisse légèrement fouetté

Avoine roti ( optionel)

 

Pour faire rôtir l’avoine, verser ¼ de tasse de flocon dans une poêle sèche et faire rôtir en secouant jusqu’à ce que l’avoine commence à sentir et soit doré. Faire chauffer le jus d’orange à presque le point d’ébullition, ajouter le miel et bien mélanger. Verser dans 2 verres, ajouter la lampée de whisky et une cuillère de crème fouetté. Saupoudrer d’avoine rôti si désiré.

Cette recette tire avantage de retour du lait avec la crème et la couleur orange du jus rappel la force grandissante du soleil et la couleur jaune associée à cette fête. À servir au brunch avec des crêpes!