Un des tenants du druidisme est le respect voué à la nature. La révérence aux arbres est l’aspect le plus frappant. D’ailleurs, il est fait mention de bosquet, le gui et le chêne entre autres, dans les écrits antiques, donc c’est un des rares éléments dont nous sommes certains concernant les anciens druides.

Observation des arbres

Le respect des cycles de la nature est également très présent. Une des premières choses qu’un nouveau druidisant se fera dire est de marcher en forêt. Le plus souvent possible et à différent moment. C’est un excellent conseil qui est riche d’enseignement. Cela nous permet de prendre conscience des particularités du milieu où nous sommes et d’adapter le cycle en respectant son essence.

chene-soleil-en-arriere-planPar exemple, la roue de l’année nous vient d’Europe et parfois ses repères ne sont pas accordés à notre climat. Planter les premières graines en mars pour le retour du printemps n’est assurément pas de saison au Québec. Il est possible de l’adapter avec des semis d’intérieur, mais ça demeure tôt. Un ajustement serait de notée le moment où les érables se mettent à couler. Cela marque la fin de l’hiver et l’espoir du printemps par un phénomène naturel et est une belle adaptation qui conserve l’esprit de la roue. Cette adaptation, et d’autres du même genre sont possibles seulement si l’on prend le temps de connaître son environnement et de l’observer.

Observation céleste

Une autre chose qui nous est parvenue par les écrits antiques est la connaissance des phénomènes célestes qu’avaient les druides. Les grandes fêtes telles Calan Gaeaf et Calan Mai étaient déterminées par la position des astres et non à date fixe tel que suivit par la plupart des païens d’aujourd’hui. L’observation des étoiles et planètes était d’une grande importance pour les druides de jadis et tout l’aspect de géométrie sacré renvoie à ces connaissances.

Lorsqu’on parle d’observer la nature, contempler la voûte céleste en fait partie. Ce qui est intéressant est que cette étude est ouverte à tous, citadin ou campagnard. Il existe des applications qui nous permettent d’identifier les étoiles et de voir leur position même si le ciel est couvert ou la pollution lumineuse trop présente. Lorsque la technologie peut nous rendre service, utilisons-la. Je vous suggère Skyview free et Deluxe Moon pour vous familiariser avec le ciel et la position de la lune et du soleil dans les différents zodiaques. Peut-être en arriverez-vous à déterminer le temps des célébrations sans recourir à un calendrier ?

Le contact du druide avec le monde naturel est partie intégrante de son savoir. Il y a une application pratique à ce contact, au-delà des bienfaits trouver à marcher en nature et la protection de celle-ci. Vous en avez eu un aperçu, à vous de poursuivre la recherche afin de vivre aujourd’hui l’esprit des druides anciens.