La tradition d’Avalon n’est pas un bloc monolithique, mais un ensemble d’écoles ou de mouvance. Au-delà de la culture celte, l’élément de base qui rejoint toutes les branches est Avalon en tant qu’autre monde celte situé hors du temps et de l’espace et un aspect de guérison. Suivre une tradition avalonienne demande de travailler à sa guérison et celle du monde. Il y a une forte composante mystique, où le pratiquant expérimente des situations qui le changent, la progression se fait par expérience et non seulement sur la capacité à réciter des dogmes.

Ce tronc commun prendra une couleur différente selon les ordres et regroupements. Il est possible de diviser la tradition en branches : historiques, mythiques, académique, reclaiming, etc. Ce ne sont pas des divisions claires et elles se chevauchent souvent dans un même groupe.

Branches par corpus mythiques

Certains groupes donnent un enseignement tiré des contes gallois nommé Mabinogion et d’autres des Légendes arthuriennes. Si ces deux corps mythiques ont été transcrits pour la première fois à la même époque du haut moyen âge, leur origine diffère. Certains vont même utiliser des romans modernes, par exemple l’œuvre de Marion Zimmer Bradley ou la poésie de Yeat.

Branches par focus historique

Il existe une division par période historique soit préromaine ou romaine et contemporaine. Préromaine fera référence à ce qui est connu des peuples qui habitaient les iles Britannique avant l’arrivé de la conquête romaine, leur organisation sociale et religieuse. Il s’agit des peuples qui ont bâti les imposants sites de pierres levées. Ceux dont il est fait référence quand les Indo-européens arrivèrent, le territoire n’était pas vide! Ces deux cultures se sont amalgamées au fils des siècles, mais en étudiant les mythes, l’histoire et l’archéologie, il est possible de connaître les natifs des îles britanniques.

La période romaine fera référence à la société dépeinte par les auteurs classiques grecques et romains et plus généralement toute la recherche historique et archéologique sur les druides et leur contemporain. Cette période est souvent le focus des groupes, disons plus académique et la culture est définitivement celle des Indo-européens. C’est aussi la période la plus connue puisque tous les écrits qui nous sont parvenus proviennent soit de la conquête ou après celle-ci.

La période moderne ou contemporaine fera référence au renouveau druidique et au néo-paganisme presque exclusivement. Des auteurs souvent inspirés tels Iolo Morganwn ou Dion Fortune ont mis de l’avant un aspect bardique et magique reprit par plusieurs ordres et clairière druidiques d’avalon.

Naturellement, les divisions présentées ici sont artificielles et aucun groupe ou tradition ne peut se réclamer purement d’un courant ou d’un autre. Le simple fait de pratiquer le druidisme aujourd’hui a une influence au-delà de nos aspirations à la reconstruction historique et au désir de vivre notre spiritualité de la même façon que nos lointains ancêtres. Le simple fait d’acquérir le gros de nos connaissances via l’écriture nous place en porte à faux avec ce désir d’authenticité puisque les druides refusaient de commettre leurs enseignements par écrit.

Qu’est-ce que cela donne concrètement pour un aspirant druide? Voici une petite liste non exhaustive de différents groupes avaloniens et de leur appartenance à une ou plusieurs divisions. La tradition d’avalon ne se dit pas toujours druidique, car plusieurs groupes vont plutôt choisir le vocable prêtre et prêtresse.

Groupes et Ordres Avaloniens

Avalon Druid Order : mythes principaux Mabinogion, période de référence est préromaine s’inspirant de la culture des natifs des îles britanniques avant l’arrivée des Indo-européens.

Sisterhood of Avalon : mythes principaux Mabinogion, période de référence romaine par les mythes et le folklore et contemporaine avec l’approche du féminin sacrée et de l’ésotérisme occidental.

Anglesy Druid Order : mythes principaux Mabinogion, période de référence romaine. Cet ordre de ne s’identifie pas comme Avalonien, mais on y retrouve clairement le tronc commun à la tradition dans son ensemble. Ceci couplé au focus sur les contes et la culture du pays de Galle me permet de l’ajouter à la liste.

Goddess Temples Priestess : mythes principaux Mabinogion et légendes arthuriennes.  Période de référence contemporaine avec le focus sur le féminin sacré et le néo-paganisme.

Avalon mystery school : mythes principaux Légende arthurienne, période de référence contemporaine. Sa structure par niveau ressemble plus aux degrés wiccan qu’à ceux d’un ordre druidique.

Awakening Avalon : mythes principaux Légendes arthurienne, période de référence contemporaine avec l’accent sur une pratique intuitive et chamanique.

Glastonbury Goddess Temple : Elles offrent des formations, mais l’accent du groupe est d’offrir un lieu de culte aux déesses d’Avalon à Glastonbury.

Cette tradition avec l’emphase sur le féminin, quelquefois exclusivement, et sur la guérison personnelle ne parle pas à tous. La connaissance de soi est essentielle et cela commence par savoir si vous êtes sur la bonne voie! Ce petit survol se veut une aide dans votre exploration des différentes traditions druidiques.