Bloddeuwed ayant résolu d’assassiner Llew avec Gronw Pebyr, elle cherche à savoir de quelle manière il peut être tué.
«Je me fais du souci, cher époux, à savoir ce qu’il adviendrait de moi dans l’éventualité où tu mourrais avant moi.» «Ne t’en fais pas, aimée, ce n’est pas simple de causer ma mort.»
Et, sur l’insistance de Bloddeuwed, Llew révèle de quelle façon il peut être tué : «il faut préparer un bain sur le bord de la rivière Cynfael, sous un toit de chaume circulaire, j’aurais un pied sur le rebord de la baignoire et l’autre sur le dos d’un bouc. De plus, la lance qui pourrait m’atteindre, devrait avoir été fabriqué sur une année, seulement lors de la messe du dimanche. N’ai pas d’inquiétude, mon cœur, je te survivrai.»
Ces informations transmises à Gronw, il se met à fabriquer la lance, et, au bout de l’an, Bloddeuwed convainc Llew de démontrer cette curieuse façon de prendre un bain. Arriva ce qui devait arriver : Llew fut transpercé de la lance empoisonné et s’enfuit sous la forme d’un aigle avec avoir poussé un cri affreux.

Cette scène semble absurde, il est invraisemblable que les circonstances soient jamais réuni pour causer la mort de Llew! Cela le rend donc immortel, d’ailleurs malgré que toutes les prescriptions soient suivies, il n’en meurt pas, mais est plutôt transformé en oiseaux de proie. Un beau parallèle avec la transformation de sa femme n’est-ce pas?

Quelle est la connaissance cachée dans cette scène?

Les druides de jadis étaient réputés pour leur connaissance astronomique et nous savons qu’ils ne couchaient pas leur savoir par écrit. Explorons les éléments afin de découvrir leur correspondance astronomique  et mieux comprendre l’ingéniosité d’une tradition orale qui transmettaient de façon fiable des connaissances avancés sur longue période historique.

Commençons par le toit de chaume circulaire. Ceci est une traduction du mot cromglwyd  qui signifie une construction ressemblant à un parasol. Considérant l’importance du centre du monde et du ciel chez les celtes, nous avons l’image de la voûte céleste maintenue en place par l’axis mundi.

Toute cette scène se situe sur la berge d’une rivière. La voie lactée est la rivière céleste.

Llew a un pied sur le bord de la baignoire, un signe d’eau, lui-même situé sur le bord d’une rivière, comme pour accentuer l’importance de cet élément.

Son autre pied est sur le dos d’une chèvre (bwch).

Cette position est celle de la constellation connue aujourd’hui sous le nom de persé.

Il a un pied sur la partie la plus haute de la ceinture zodiacale. La partie dessous la ceinture est composée de constellation où le thème de l’eau domine. Son autre pied touche presque le dos de Capella, chevrette en latin, étoile la plus brillante de la constellation du cocher.

Il prend cette position sur la rive-sud de la voie lacté et sur la rive opposé se trouve  l’astérisme des chevreaux (The Kids dans l’illustration ci-dessus) formé par les trois étoiles epsilon Aur, zeta Aur et eta Aur.

Nous avons la baignoire du côté des constellations sous le thème de l’eau, sur la rive opposé se trouve les chèvres célestes rappelant le troupeau si commodément situé sur l’autre rive de Cynfael.

Une fois Llew en position, Gronw se lève de sa cachette et lance le javelot empoisonné. Llew se transforme en aigle et s’enfuit en poussant un cri affreux. Sachant que Gronw Pebyr se traduit par Homme fort, il est possible de l’associer à la constellation d’Hercule. Dire qu’il se lève alors que l’autre meurt est un code pour signifier le lever et le coucher des constellations sur l’horizon. Si vous regarder la carte du ciel, les constellations de Persé (Llew), Hercule (Gronw Pebyr) et Aquila (aigle) sont encerclées. Persé se couche ou meurt sur l’horizon nord alors qu’Hercule se lève au sud et que l’aigle s’enfuit…

Cette scène est l’adaptation mythique d’un événement céleste, transmis oralement. Les mythes ont plusieurs niveaux d’enseignements et nous nous devons de les poursuivre afin de se rapprocher de la connaissance druidique.