Qu’est-ce que l’awen ? Selon le dictionnaire gallois Awen signifie l’inspiration, la muse, le génie et le talent poétique.   L’expression la plus évidente de ce concept aujourd’hui est toute la production artistique que nous pouvons voir tant au théâtre, que dans les musées ou des artistes inspirés nous transforment par leur œuvres.

Awen est partout et en tout, il est l’agent unificateur entre les mythes, les lieux, les dieux et nous. Son analyse est primordiale pour toute exploration de la magie celtique et du druidisme.

 

Origine littéraire

La première mention écrite de l’awen se trouve dans un manuscrit du Hanes Taliesin : le poème de Angan Kyfundawt (La confédération hostile)

Awen a ganaf, o dwfyn ys dygaf

Auon kyt beryt : gogwn y gwrhyt,

Gogwn pan dyueinw, gogwn pan dyleinw,

Gogwn pan dillyd, gogwn pan wescryd.

Gogwn pet pegor, Yssyd y dan vor.

Traduction :

Awen, je chante et des profondeurs je l’apporte

C’est une rivière qui coule, je sais qu’elle le doit

Je sais qu’elle fluctue, je sais qu’elle coule

Je sais quand elle déborde, et quand elle se tarit

Je sais combien de créatures vivent sous la mer.

En comparant l’awen à une rivière ou à la mer, nous retrouvons le concept englobant et unificateur de celui-ci. Son mouvement peut aussi être mis en parallèle avec celui du conscient et de l’inconscient. Ces quelques lignes sont riches d’enseignements et méritent d’être contemplées.

L’initiation à l’awen est un processus créatif qui mène à la transformation. L’admission recherchée n’est pas l’entré dans un groupe, mais plutôt dans un mystère propre à la celtie, un mystère qui est le cœur de celle-ci.

En plus des quelques lignes du poème ci-dessus, une autre façon d’approcher l’awen est par son symbole : trois rayons surmontés de trois points. C’est dans la dernière partie du 18e siècle que ce symbole a commencé à être associé avec le flot de l’inspiration. Il est devenu l’emblème de clairière, coven et ordre, il est porté sous forme de bijoux et il orne les objets sacrés du Gorsedd of Bards of the Islands of Britain.

 

Symbole de Awen

 

trois points noir duquel partent 3 rayons allant vers le bas

Symbole de Awen

Ce symbole nous viendrait du génie d’Iolo Morganwng fondateur du National Eisteddfod of Wales en 1792. Les trois rayons représentent le soleil dans ces trois positions annuelles : le solstice d’été, le solstice d’hiver et l’équinoxe. Ce sont trois stations où le soleil semble immobile pour 3 jours.

Une autre référence à ce symbole vient de Nennius un moine gallois qui présente un glyphe semblable dans un alphabet du 9e siècle. La différence est que les trois colonnes sont jointes au sommet.

Selon Nennius ce symbole représente le mot latin ego dans la phrase : « Je suis, j’existe ». Nennius dans son Historia Brittonium utilise également le terme awen en lien avec un individu appelé Talhaern Tad Awen (Front de fer, fils d’Awen). Cela démontre que le terme Awen est utilisé depuis longtemps dans la prose galloise et remonte encore plus loin dans la culture orale.

Iolo Morganwn dans sa réactualisation du mot a également mis de l’avant l’idée que Awen correspond au premier son de la Création. Entonner ce son est une prière à l’univers et tout ce qu’il contient. Les enseignements bardiques postulent qu’à partir du son Awen, toutes les langues ont été créer. Que l’ordre est né du chaos, que les galaxies, les mondes et toute vie se sont manifestés en réaction à ce son primal et sacré. Awen est une explosion de joie primaire et de celle-ci trois rayons de lumière ont émergé, et d’eux tous, la création.

La première colonne/correspond au son O

La seconde colonne I correspond au son I

La troisième colonne\correspond au son OU

 Exercice :

Prenez trois grandes respirations et relâchez vos tensions. Visualisez un rayon de lumière et chantez le premier son O. Visualisez un second rayon et chantez I Puis, visualisez le dernier rayon et chantez OU.

Ces rayons lumineux sont la cause de la connaissance, l’amour de la connaissance et le maintien de la connaissance.

We are like islands in the sea, separate on the surface but connected in the deep. William James, philosophe.

Cette citation illustre bien la connexion qu’est Awen. J’espère que ce bref survole vous lancera sur une piste fertile et riche en enseignement.